dimanche 23 juin 2013

Dans l’antre du plancher

Ouverture du plancher à la recherche d'un trésor
Malgré l'avancement de la démolition, une problématique majeure devait néanmoins être résolue : où peut-on appuyer les colonnes qui pourront soutenir la poutre de bois de 19 pieds en lamellé collé ou en parallam ?

1er constat : l'espace où nous souhaitions mettre une des deux colonnes est situé à l'endroit où le plancher n'est pas appuyé sur la fondation (voir dessin ci-bas).

En fait, il est au-dessus de la porte cochère... Dans le vide, sur une distance de 25 pouces. Toutefois, ce vide est solide, il supporte, et ce, depuis plus de 125 ans, deux autres étages au-dessus ! 


La problématique de la porte cochère...
Nous avons donc tenté de retrouver le mur de la fondation, celui sur lequel pourrait s'appuyer l'une des colonnes. Pour y arriver, j'ai demandé l'aide de Slack. Avec le nez crochu de la scie espadon, nous avons ouvert la bête sur 4 pouces de bois ancien jusqu'au moment où nous avons finalement découvert une trace de la brique et, évidemment, de la fondation.

Pourrons-nous avoir la portée souhaitée de 15 pieds ? Aurons-nous des colonnes apparentes ? Pourrais-je avoir ma balançoire au milieu de la maison ? À suivre...
L'idée de la poutre et du maintien de la porte côté salon
Poutre en lamellé collé
La suite en live.