lundi 17 décembre 2012

Chefchaouen : la perle des montagnes

Le bleu de Chaouen 
Nous quittions Meknès et nos aventures de sable et de neige afin d'aller explorer le Nord du Maroc. 



Ruelle de Chaouen
Si Tanger est considérée comme la perle du détroit depuis des centaines d'années, le village de Chefchaouen pourrait être nommé la perle du Rif.

Malheureusement, nous avons atteint la ville et sa médina qu'en fin d'après-midi. Nous avons cherché un endroit pour dormir pendant plus de deux heures en voiture, et ce, en plein jour de marché.


La médina entourée de montagnes
Comme à l'accoutumé, un rabatteur nous avait repérés en voiture et nous a suivi jusqu'à ce qu'on tombe sur un impasse humaine dans la médina.

- Americans ? French ? I can help you ?
Malgré le fait que nous avions décidé de NE PAS faire ''affaire'' avec un faux-guide, nous étions dans ce cas-ci, contraints de le faire...
- Oui, nous cherchons l'hôtel Picaro.
- L'hôtel Picaro ? Oui, je connais. Je vous y amène...
Vers Chaouen
Il embarqua dans la Dacia et nous mena assez aisément à la porte de la médina où nous attendaient d'autres rabatteurs... Ceux-ci étaient toutefois clairement déterminés à nous vendre du kif ou du haschich, le produit local par excellence du village. En fait, la marijuana pousse dans le roc du Rif, principalement à Ketama, et ce, depuis des centaines d'années. 


Est-ce le fameux bleu de Chaouen ?
Les paysans ont un espèce de droit acquis de le cultiver. Avec l'interdiction islamique de consommer de l'alcool, la consommation de marijuana sous forme de kif (un espèce de tabac au pot) est commune et acceptée.

Les rabatteurs accompagnent notre guide jusque dans la médina dans l'espoir de participer à une transaction. Nous déclinons sans cesse les offres. Notre faux-guide nous proposa alors un marché : 

- Avant d'aller à l'hôtel que vous cherchez, venez voir celui-ci. Pendant ce temps, je vous débarrasse de ces personnes insistantes...
- D'accord, marché conclu, dis-je.
Médina de Chefchaouen


Les couleurs des femmes des montagnes, les jbellas
Finalement, ce riad était tout simplement magnifique, au point où Djémé a réalisé un petit LIVE: 



Voyez ensuite l'appel à la prière dans la grande place publique de la médina de Chaouen et aussi, un épisode de clémentine avec notre Hadj, Mohammed :