jeudi 18 octobre 2012

Viva Barcelona LIVE !

Plus simple, voir rigolo et plausible, ici,
nous sommes des frères...
Je quittais la Costa Brava et je roulais avec des jambes un peu épuisées. Le momentum de la visite de Charlot à Barcelone était parfaite. 











La tour à bureau Torre Agbar trône
 dans la nuit de Barcelone
D'ailleurs, notre connexion a débuté avec notre syncronicité à se rejoindre, à la porte de l'hôtel, à vingt minutes de différence. Lui en avion et taxi et moi à vélo. J'ai eu à peine le temps de boire une bière que je traînais depuis 3 Jours...


















L'Arc de Triomphe de Barcelone
Une inspection rapide du vélo devait être fait rapidement. Constat : avec une roue déchaussée, un pneu sur crevaison, les freins arrière à changer, une chaîne bruyante et le dérailleur qui ne répond plus à mes ordres, nous devions trouver un mécano.









La Sagrada Sangria Familia à Barcelone.
 Toujours inachevée, une création de Gaudi 
Une première promenade dans Barcelone nous aura permis de constater quelques faits, urbains:

- Il s'agit d'une ville très dense (16 000 km2) pour une population de 1,5 millions d'habitants (Montréal 4500 km2 et Paris 21 000 km2). Résultat, il y a du monde partout! 


La Rambla, l'une des artères populaire de Barcelone
- La ville est traversée de deux axes routiers important (avenue méridionale et diagonale) qui nous permettre de nous localiser plus rapidement.
Art urbain à Barcelone

- Aussi, les différents chefs d'oeuvre architecturaux sont d'excellents repères, notamment la Torre Agbar, renommé d'ailleurs le suppositoire.

- Elle est le paradis du vélo et du scooter en raison de sa géographie. C'est que du plat.



Charles du haut de notre appart,
coin Tallers/Rambla, 90 EU
Notre première soirée nous aura également permis de nous entendre sur le fait qu'ici, nous sommes frère. Physiquement, ça tient la route et socialement, on se sent plus à l'aise au restaurant, à l'hôtel et lorsqu'un loue un seul scooter ;) Bref, c'est le running gag.






Petite ruelle près du Gotic
Mais pas autant ridicule que ma brassée de lavage à 78EU (86EU avec les taxes), que les deux verres de gintonic à 20 EU et que les massages lors des repas au CLDC et au Shoko, directo sur la plage de Barcelone, dans le Porto Olympico.

Vivez le en LIVE :